Solutions for a connected world

Qu’est-ce que le confort thermique ?

   

Vous avez dit confort thermique ?

Le confort thermique correspond au ressenti d’une personne n’ayant ni trop chaud, ni trop froid. La sensation de confort ou d’inconfort thermique dépend de la température et de l’hygrométrie ambiantes, des éventuels courants d’air ainsi que du métabolisme de chacun. Le confort est aussi lié à l’homogénéité de la température dans la pièce et à l’absence de parois froides.

Quels sont les différents échanges thermiques possibles ?

Les échanges de chaleur se font suivant 3 mécanismes :

  • la conduction, c’est-à-dire le contact direct entre deux corps de température différente ;
  • la convection, qui fait monter l’air chaud dans la pièce ;
  • le rayonnement, qui réchauffe un corps par les rayons infrarouges d’une source de chaleur (le soleil par exemple).

Existe-t-il des modes de diffusion de chaleur plus confortables que d’autres ?

Les constructeurs élaborent sans cesse de nouveaux modes de chauffage capables d'ajuster les différents paramètres du confort thermique. Ainsi les systèmes comme les planchers, murs ou plafonds chauffant-rafraîchissants offrent une chaleur homogène grâce à leur fonctionnement en rayonnement, ne modifient pas l'hygrométrie ambiante (pas d'assèchement d'air) et ne créent pas de mouvement d'air. Leur fonctionnement à basse et très basse température permet d'obtenir un très faible écart de température entre les parois et l'air ambiant, gage d'un confort optimal.